Loading...

BREIZATAO – ETREBROADEL (26/11/2016) La disparition du tyran communiste Fidel Castro a suscité des explosions de joie chez les nombreux Cubains ayant fui la dictature :

Mais elle a aussi entraîné la tristesse chez les dirigeants de l’Union Européenne. Jean-Claude Juncker, responsable politique d’une des bases de la finance internationale – le Luxembourg -, a ainsi déploré la disparition d’un « héros » sur son compte Twitter :

Cette prise de position révèle la proximité idéologique existant entre la finance internationale, la nomenklatura politique ouest-européenne et les tenants du communisme le plus dur.

Il faut dire que Jean-Claude Juncker partage avec le tyran cubain une même détestation du système démocratique. Ainsi le président de la Commission Européenne déclarait en 2015 « qu’il ne peut y avoir de choix démocratiques face aux traités européens » (source) tandis que Fidel Castro, répondant à une interview, affirma un jour « les élections c’est une saloperie, ça a déjà trop servi ! » (source).

Loading...