Loading...

BREIZATAO – ETREBROADEL (03/12/2016) Le président de la Commission européenne espère que les électeurs italiens ne rejetteront pas la réforme constitutionnelle de Matteo Renzi lors du référendum du 4 décembre.

En cas de défaite, le premier ministre socialiste Renzi a annoncé sa démission avec, à la clef, des élections anticipées où les euro-sceptiques sont données majoritaires.

Euractiv (source) :

« Je ne sais pas si je serais utile à Renzi en déclarant que je souhaiterais une victoire du “oui”. Je dis juste que je n’aimerais pas voir le “non” l’emporter », déclare le chef de l’exécutif bruxellois dans une interview au quotidien La Stampa publiée le dimanche 27 novembre. « L’Italie est une grande nation et Renzi y a contribué, nous devons l’admettre », ajoute-t-il.

L’Italie socialiste est en effet une grande nation. Sous la direction de son premier ministre, les octogénaires sont violemment expulsés de leurs propriétés par la police pour y installer des masses d’afro-musulmans :

Difficile dans ces circonstances d’imaginer que le peuple italien se décide à rompre avec Bruxelles et sa politique d’immigration totale.

Loading...