« Je suis Al Qaeda » : La mairie PS de Paris éteint la tour Eiffel en soutien aux djihadistes d’Alep

0
Comnination of four photos shows The Eiffel Tower submerging into darkness at 8:30 pm (local time) as part of the Earth Hour switch-off on March 23, 2013 in Paris. Organisers expect hundreds of millions of people across more than 150 countries to turn off their lights for 60 minutes on Saturday night -- at 8:30 pm local time -- in a symbolic show of support for the planet. While more than 150 countries joined in last year's event, the movement has spread even further afield this year, with Palestine, Tunisia, Suriname and Rwanda among a host of newcomers pledging to take part. AFP PHOTO BERTRAND LANGLOIS
Loading...

BREIZATAO – ETREBROADEL (15/12/2016) La mairie socialiste de Paris, dirigée par Anne Hidalgo, a décidé d’apporter un soutien symbolique aux djihadistes vaincus d’Alep en éteignant la Tour Eiffel cette nuit.

Le gouvernement socialiste français et ses alliés qataris et saoudiens ont de quoi être désappointés : les djihadistes de Ahrar al-Sham (salafistes) ou de Jabhat Fateh al-Sham (al-Qaeda) – ancien « Jabhat al-Nusra » – financés et armées par les pétromonarchies et l’Otan, viennent d’être écrasés à Alep-Est où ils tenaient encore quelques quartiers.

Et plutôt qu’un long discours, voici les images les plus récentes des derniers « combattants démocratiques » assiégés :

On peut voir dans la vidéo suivante un djihadiste de la milice salafiste « Ahrar al-Sham » interrogé par l’Armée Arabe Syrienne. Nos lecteurs constateront que le prisonnier est sous l’effet de stupéfiants, largement distribués aux djihadistes pour les tenir en ligne et les encourager au suicide :

Parmi les derniers éléments tenant la petite poche d’Alep-Est, l’orientation idéologique des combattants ne fait pas l’ombre d’un doute. Comme ce « journaliste » prénommé « Bilal Abdul Kareem », basé au Qatar, et qui assure la propagande de guerre des djihadistes financés par la pétromonarchie alliée à la France :

 

 

Loading...
SHARE