Loading...

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (31/03/2017) Un migrant musulman de nationalité tunisienne a menacé d’égorger son bébé de deux mois afin de pouvoir s’échapper d’une gendarmerie de l’Isère où il était interrogé.

Valeurs Actuelles (source) :

Un ressortissant tunisien de 39 ans, qui était interrogé dans les bureaux de la brigade de gendarmerie à L’Isle-d’Abeau, en Isère, hier soir, a sorti un couteau qu’il avait dissimulé sur lui avant de menacer d’égorger son bébé. Il pensait échapper aux militaires qui l’entouraient grâce à ce stratagème.

L’article poursuit :

Vers 18 heures, mercredi 29 mars, cet homme est venu à la brigade de gendarmerie accompagné de sa petite fille de deux mois. Une fois installé dans les locaux, il a sorti un couteau pour le pointer sur la tête du bambin qu’il tenait dans ses bras. Il menaçait de tuer l’enfant si on ne le laissait pas sortir.Après l’avoir laissé partir, les gendarmes ont effectué une surveillance autour du domicile du père indigne, et ils l’ont rapidement interpellé en pleine rue.

L’enfant a été confié à sa mère, qui vit séparément. Le père a été placé en garde à vue pour menaces de mort et violences aggravées sur mineur.

Loading...