BREIZATAO – NEVEZINTIOU (21/05/2017) Corinne Nicole, militante bretonne déterminée, a quitté le plateau de la télévision d’état « France 3 Bretagne » pour protester contre la tyrannie du système parisien.

France 3 (source) :

La candidate aux élections législatives françaises, a souhaité la création d’une chaîne bretonne de plein exercice couvrant « l’ensemble des 5 départements de la Bretagne » et dénonce le jacobinisme parisien : « Nous en avons assez de recevoir la bonne parole de Paris… Mesdames, messieurs les Jacobins, bonne journée » a-t-elle conclu en quittant le plateau.

Et :

A sa sortie, elle nous a expliqué qu’elle préférait parler avec les gens de terrain plutôt qu’avec ses concurrents aux législatives, concurrents qu’elle considère comme des laquais du pouvoir français. Corinne Nicole s’est fait connaître lors de sa lutte contre la fermeture de l’abattoir de volailles Tilly-Sabco. Mère de cinq enfants, elle est conseillère départementale du Finistère au côté du régionaliste Christian Troadec et élue à la mairie de Scrignac (29).

Ce type de protestation est la bonne méthode : bavasser avec des laquais du système parisien n’offre aucun intérêt. Rompre avec ce cirque envoie le bon message aux masses bretonnes : un pouvoir breton, par et pour les Bretons.

Le seul point noir est l’étiquette absurde de « régionaliste » utilisée par cet imbécile heureux de Troadec. Ce mot ne veut strictement rien dire. Plus tôt l’autonomie de la nation sera mis au cœur des débats et plus les choses avanceront dans l’esprit du peuple.

Abonnez-vous à la newsletter de BREIZ ATAO !