BREIZATAO – ETREBROADEL (14/06/2017) Menacée par Bruxelles et la bureaucratie socialiste de l’Union Européenne suite à son refus d’accueillir des migrants clandestins, le gouvernement hongrois a déclaré que « l’Europe et l’islam sont incapables de coexister sans conflit ».

Zoltán Balog, le ministre de l’Éducation, a décrit la Commission Européenne qui dirige l’UE comme « désespérée, égarée et faible » face à la catastrophe migratoire qui a vu des millions de clandestins musulmans envahir l’Europe continentale.

Le ministre a ajouté que l’UE était incapable de fournir une solution et éprouvait du ressentiment à l’égard de Hongrie, de la Pologne et de la Tchéquie pour en avoir trouver une, en l’occurrence un solide contrôle des frontières.

 

Abonnez-vous à la newsletter de BREIZ ATAO !