Philippe de Villiers demande à Emmanuel Macron d’abandonner le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes

0
483

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (27/06/2017) L’ancien président du conseil général de Vendée, Philippe de Villiers, a appelé Emmanuel Macron à abandonner le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes.

Dans une lettre adressée au président français, Philippe de Villiers affirme qu’il n’y a nul besoin pour un tel projet d’aéroport, demandant à la place « l’optimisation » de l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique. L’actuel maître d’œuvre du Puy-du-Fou a signé une pétition de chefs d’entreprises opposés au projet (voir ici).

Les parrains de la pétition donnent une série d’arguments pour étayer leur point de vue. En premier lieu l’existence, pour l’aéroport de Nantes-Atlantique, « d’un domaine foncier de 320ha, similaire à l’aéroport de Genève (16millions de passagers) et sans avoir à exproprier » pour accroître ses capacités.

Ils rappellent en outre que la question de la piste unique n’est pas un problème, « certains grands aéroports n’ont qu’une seule piste et accueillent bien plus de mouvements d’avions et de passagers que Nantes-Atlantique. Le plus bel exemple est l’aéroport international de Genève avec une seule piste de 3.900m » font-ils valoir.

Enfin ils ajoutent « qu’aucun aéroport régional français, même Lyon ou Nice (qui a aujourd’hui le trafic prévu à Nantes en 2060) n’ont de vols réguliers longs courriers. Si un jour Roissy et Orly arrivaient à saturation, ce n’est pas à Nantes que les compagnies viendraient délester mais dans d’autres hubs européens ». Les partisans du projet de Notre-Dame des Landes avancent quant à eux qu’il permettra à des vols longs courriers de partir depuis Naoned (Nantes).

 

 

SHARE