w

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (31/08/2017) Il y a actuellement 2200 mineurs inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), à ne pas confondre avec les fameuses « fiches S » appartenant à un autre type de fichier gouvernemental.

Créé en mars 2015, le fichier comptait 18.500 inscrits au début du mois d’août 2017, 17,400 en avril 2017 (source), 15,000 en octobre 2016 (source) et 11,400 en novembre 2015 (source).

Les 2200 mineurs représentent 16% du total des personnes inscrites au FSPRT.

(Source : Actu17)