Après l’invasion d’une maison de retraite par des migrants, la maire de Nantes se dit « solidaire » des clandestins

6
666

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (09/03/2018) Après la prise d’assaut d’une maison de retraite par des bandes de migrants clandestins appuyés par l’extrême-gauche nantaise, la mairie socialiste dirigée par Johanna Rolland a réagi d’une manière pour le moins inattendue.

Pour rappel, voici une vidéo des faits :

La municipalité socialiste, interrogée sur Twitter par des personnes choquées de voir une maison de retraite prise d’assaut sans considération pour les personnes âgées qu’elle abrite, s’est félicitée de sa « solidarité » avec les bandes de migrants clandestins.

SHARE

6 COMMENTS

  1. J’ai vécu a Nantes en 1979 et 1980 c’était une ville adorable et propre ou l’on pouvait sortir le soir sans problème, je suis repassé à Nantes il y a deux ans c’est devenu une ville sale ou il y règne l’insécurité le soir en conclusion partout ou les gauchiasses ont le pouvoir partout c’est la chienlit

    • Ca, on devrait le savoir depuis le temps . Partout ou les gauchiottes passent, la propreté , l’ordre et les peuples trépassent . Alors qui sont les imbéciles qui votent encore pour eux ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here