BREIZATAO – ETREBROADEL (15/03/2018) Tout a commencé le 2 octobre 2016, lorsque la victime et son petit ami ont assisté à un événement de solidarité pour les réfugiés dans leur université de la ville de Thessalonique.

Après la fête, l’étudiante et son petit ami passaient dans la cour de l’université, quand soudainement trois migrants les ont attaqués avec des bouteilles cassées et les ont attachés.

Les immigrés ont obligé la femme à pratiquer une fellations et ils l’ont violé, alors que dans le même temps, à quelques mètres seulement, l’événement de solidarité pour soutenir les réfugiés battait son plein.

La police grecque a réussi à arrêter trois migrants, âgés de 19, 22 et 29 ans, originaires d’Algérie et de Syrie.

La semaine dernière, la cour d’appel de Thessalonique a décidé de condamner les Algériens de 22 et 29 ans à 29 et 21 ans de prison. On s’attend à ce que le troisième auteur, l’homme de 19 ans, soit jugé par un tribunal pour mineurs.

(Source : Typosthes.gr via Fdesouche)

SHARE