Sur demande des islamistes, la justice française veut condamner à 3 mois de prison une buraliste qui avait refusé de servir des femmes voilées

0
5094

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (29/06/2018) La magistrature française continue de pousser pour une islamisation toujours plus accrue de la jurisprudence.

La Dépêche (source) :

Le procureur avait requis 3 mois de prison et 3000 euros d’amende à l’encontre de Marie Pinier, la buraliste albigeoise qui avait refusé de délivrer des colis à quatre reprises à des femmes voilées car elle ne pouvait les identifier par rapport à leur carte d’identité.
Le tribunal correctionnel d’Albi a rendu son jugement ce jeudi après-midi, et a finalement condamné la commerçante à une amende de 1000 € ainsi qu’un peu moins de 10000 euros de frais et de dommages et intérêts pour les plaignantes et les associations (Licra, Mrap, collectif contre l’islamophobie) qui s’étaient portées parties civiles.

Le MRAP est une organisation de combat communiste tandis que le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France) est lui lié aux Frères Musulmans, une structure islamiste internationale fondée par le grand-père de Tariq Ramadan.

SHARE