Trump se rapproche de la Russie afin de renforcer la pression américaine sur les Européens

0
797

BREIZATAO – ETREBROADEL (11/07/2018) Alors que le président américain Donald Trump participe aujourd’hui à un sommet de l’Otan à Bruxelles, ce dernier a donné le ton de sa participation en expliquant que l’Allemagne était « contrôlée » par la Russie en raison des accords énergétiques entre Berlin et Moscou.

Donald Trump a une nouvelle fois mis en balance les dépenses militaires américaines au sein de l’Otan et celles, bien moindres, des états européens membres de l’organisation.

« Ils paient des milliards de dollars à la Russie et nous devons les défendre contre la Russie (…). Ce n’est pas normal », a-t-il déclaré en présence du secrétaire général de l’OTAN, le Norvégien Jens Stoltenberg. « L’Allemagne est totalement contrôlée par la Russie. (…) Ils tirent 60 % de leur énergie de la Russie. Je pense que c’est une très mauvaise chose pour l’OTAN, qui ne devrait pas se produire », a-t-il poursuivi.

Un commentateur américain, Chris Stirewalt, interrogé sur Fox News, a expliqué la stratégie du président américain : démanteler progressivement l’Otan et se rapprocher de la Russie au détriment de l’Europe et de l’Allemagne.

L’Union Européenne, encore accrochée à l’idée d’une alliance transatlantique promouvant le socialisme occidental, n’a pas compris le profond changement de la direction géopolitique des USA.

Les Etats-Unis identifient désormais l’Europe comme un concurrent économique au même titre que la Chine et entendent l’affaiblir par tous les moyens afin d’en retirer un avantage stratégique dans les différentes négociations qui opposeront les USA et l’Europe.

Cette logique guide la nouvelle diplomatie américaine qui ne raisonne plus en termes « d’alliance » mais de compétition économique. Les USA, en passe de devenir le premier exportateur d’énergie de la planète, recherchent agressivement des débouchés pour sa production.

 

 

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here