La police secrète de Benalla aurait collecté l’ADN des opposants pour le compte de Macron (audio)

0
Loading...

BREIZATAO – POLITIKEREZH (20/07/2018) Emmanuel Macron, dont on sait qu’il est allié aux islamistes en général (lire ici) et aux Frères Musulmans en particulier (lire ici), a cru utile de créer une milice secrète au service de la présidence composée, notamment, de musulmans proche de l’islam militant.

Ainsi, le Marocain Alexandre Benalla est un proche de La Ligue de Défense des Musulmans (source). Habitué au port d’arme illégal (source), Benalla était connu pour ses accès de violence (source).

Installé au coeur de l’Elysée avec d’autres collaborateurs, ce musulman a été nommé Lieutenant-Colonel de Gendarmerie à 27 ans seulement par Emmanuel Macron (source).

Doté d’une voiture de police particulière, il a ainsi pu, en compagnie d’autres miliciens, attaquer des manifestants le 1er mai.

Mais il semble que l’objectif de cette mission, ce jour-là, dépassait de loin le seul coup de poing. D’après des révélations, le but de cette cellule menée par Benalla et un autre milicien, Vincent Crave, travaillant également au Palais de l’Elysée.

La police secrète aurait créé un fichier génétique des opposants

L’objectif était de collecter l’ADN des opposants présents lors de la manifestation organisée par des opposants à Emmanuel Macron. C’est ce qu’indique l’avocate et conseillère de Paris Caroline Mercary sur France Info (source).

Si l’information est confirmée, elle indique que d’une police politique constituée par le président français a créé illégalement un fichier génétique parallèle des opposants au gouvernement. Ceci dans le plus grand secret et à des fins qui restent inconnues.

 

Loading...
SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here