Rennes : le migrant musulman du Niger prêchait au coin de la rue en menaçant les passants

0
4946

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (08/08/2018) Un migrant musulman du Niger était jugé pour avoir semé le chaos dans les rues de Roazhon (Rennes) fin juin dernier.

Ouest-France (source) :

Le 30 juin, à Rennes, un homme prêchait dans une rue et bloquait la circulation. Le tribunal l’a condamné, ce lundi 6 août, à six mois de prison.
Le 30 juin dernier, vers 19 h, les policiers sont appelés par des passants qui évoquent un conducteur circulant dangereusement, à Rennes. Ils sont à nouveau contactés car l’automobiliste s’est arrêté et bloque une voie de circulation.
Sur place, les forces de l’ordre constatent qu’un homme, torse nu et la lèvre en sang, crie sur des passants. Sa voiture est stationnée au milieu de la voie. L’homme paraît alcoolisé, il hurle des propos incohérents et des menaces. Il se montre violent et refuse de coopérer avec les policiers, qui doivent utiliser leur taser pour l’immobiliser.
Devant le tribunal correctionnel, qui l’a jugé en comparution immédiate hier, l’homme de 37 ans admet qu’il « n’était pas bien garé », mais nie le reste. Selon lui, il était parfaitement sobre et en train de prêcher lorsque des individus l’ont frappé, notamment à la lèvre. A leur arrivée, les policiers se sont montrés violents avec lui, alors qu’il était prêt à se soumettre. « J’étais à deux doigts de mourir », déclare-t-il.
Le procureur de la République avance que le certificat médical du prévenu ne montre aucune blessure liée à son interpellation, hormis le coup de taser. De plus, cet homme d’origine Nigérienne a l’interdiction de séjourner à Rennes, suite à une précédente condamnation pour violences conjugales. Huit mois ferme et son maintien en détention sont requis.
« L’usage de la force doit être proportionnel », dit l’avocate de la défense. Pour elle, l’utilisation du taser et l’appel de renforts n’étaient pas nécessaires.
Le tribunal a condamné le prévenu à six mois d’emprisonnement et l’a maintenu en détention.

Le Niger est un pays musulman à 99% comme le rappelle Wikipédia (source). Un nouveau colon subsaharien qui ne sera naturellement pas expulsé par le gouvernement français, permettant ainsi au socialisme municipal rennais promu par  d’avancer un peu plus sur le chemin de l’utopie multiraciale.

SHARE