Seine-Saint-Denis : Un groupe de racailles vole les victimes d’un accident mortel avant de prendre des selfies avec les blessés à l’agonie

0
25179

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (01/10/2018) Un motard de 44 ans est décédé dans une violente collision samedi. Sa compagne est toujours à l’hôpital. Le parquet a ouvert une deuxième enquête pour vols en réunion.

Des témoins qui prennent des photos des victimes, au lieu d’appeler les secours, des sacs dérobés… « C’est complètement abject », se désole une source proche de l’affaire. L’enquête ouverte ce week-end suite à l’accident mortel d’un couple du Val-d’Oise, et aux blessures de sa compagne, dans une violente collision, laisse présager d’autres poursuites.

La collision s’est produite route de Saint-Leu, vers 1 h 10, à Villetaneuse. Le motard aurait heurté la Golf alors qu’elle effectuait un demi-tour. « Le conducteur de la voiture allait à Paris avec deux amis lorsqu’il s’est aperçu qu’il manquait de carburant, il a fait alors demi-tour pour aller à la station la plus proche et n’a pas vu le deux-roues arriver », relate une source proche de l’affaire. Le scooter, dont on ne sait si ses phares fonctionnaient ou non, a heurté l’aile de la voiture. Dans la violence du choc, les passagers ont été projetés.

La jeune femme, âgée de 27 ans, s’est retrouvée éjectée, ses vêtements déchirés. Son compagnon s’est retrouvé à un autre endroit, gisant au sol mais toujours vivant, a rapporté le conducteur de la voiture aux forces de l’ordre. Il était descendu pour porter assistance à la victime après avoir appelé les secours. Une autre automobiliste, qui venait de garer sa voiture dans le quartier, a porté secours à la jeune femme.

« Le conducteur de la Golf a eu sa voiture fouillée par un homme qui a ramené une bouteille d’eau, qu’il a déversée sur le blessé, encore casqué, poursuit un proche de l’enquête. Le motard a enlevé son casque de lui-même, peut-être pour pouvoir respirer… »

Les policiers sont intervenus les premiers, mais ont rapporté une intervention rendue compliquée par un groupe plutôt hostile – dont au moins un des membres était alcoolisé – massé autour des victimes. Les fonctionnaires sont repartis sans arrêter personne, ni faire de constatations.

Le chauffeur de la voiture a signalé avoir été menacé et découvert le vol d’un casque et d’une meuleuse qui se trouvaient dans son véhicule. Ce ne sont pas les seuls objets volés sur les lieux. Les sacs du motard et de sa compagne ont disparu. Envolées aussi les clés de voiture de l’automobiliste qui était intervenue. Mais elle les a retrouvées dans sa boîte aux lettres plus tard dans le week-end. Et n’a rien vu des faits rapportés par d’autres. Des témoins ont été décrits en train de prendre des photos et des selfies avec les victimes au sol, dont les vêtements étaient déchirés.

L’intervention des sapeurs-pompiers n’a pas permis de maintenir le motard en vie. Il a succombé à ses blessures vers 4 h 30. Sa compagne, blessée aux jambes, était toujours hospitalisée ce dimanche et n’a pas été interrogée.

Le conducteur de la voiture, qui ne vit pas en Seine-Saint-Denis, est revenu samedi après-midi au commissariat où il était convoqué. Il a été placé en garde à vue pour homicide involontaire et remis en liberté, le temps de la poursuite de l’enquête. Tous les dépistages effectués samedi sont négatifs.

Des expertises complémentaires doivent avoir lieu, matérielles et médicales. Une enquête distincte a été ouverte par le parquet de Bobigny pour vols en réunion.

(Source : Le Parisien)

SHARE