Après le Brexit, le Premier ministre de l’Ecosse veut un nouveau référendum sur l’indépendance

0
1116

BREIZATAO – ETREBROADEL (10/10/2018) La seule solution pour l’Ecosse de régler le problème du Brexit, c’est de quitter le Royaume-Uni, a déclaré mardi la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon.

Le « mépris » que Londres a jusqu’ici manifesté à l’égard d’Edimbourg dans les négociations sur la sortie de l’UE montre que les nations membres du Royaume-Uni ne sont pas traités équitablement, a déploré Nicola Sturgeon devant les délégués du Parti nationaliste écossais (SNP), réunis en congrès.
Dans la mesure où il lui impose de quitter l’UE contre sa volonté, « le Brexit est un problème sérieux pour l’Ecosse », a-t-elle souligné, avant d’affirmer: « La seule solution, c’est de devenir un pays indépendant. »
La Première ministre a ajouté qu’elle se prononcerait sur la tenue d’un nouveau référendum d’autodétermination une fois que les conditions de sortie de l’UE auront été précisées. Lors de la dernière consultation, en septembre 2014, le « non » à l’indépendance l’a emporté avec 55,3%.

Les derniers sondages indiquent une montée en puissance des partisans de l’indépendance. Si le Royaume-Uni quitte l’UE, 50% des Ecossais voudraient devenir indépendants. Si le Royaume-Uni quitte l’UE sans aucun accord avec Bruxelles – « sortie dure » -, 52% des Ecossais se disent favorables à l’indépendance.

Une manifestation pour l’indépendance s’est encore déroulée le 6 octobre dernier, rassemblant des dizaines de milliers de patriotes écossais.

SOURCEChallenges
SHARE