Le département de Seine-Saint-Denis (93) : « Un quasi narco-état » à la tête d’un trafic de drogue de 3 milliards d’euros (police)

0
1935

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (23/10/2018) La réalité de la criminalité ethnique et ses conséquences une fois le remplacement de population largement entamé : le développement massif des réseaux ethno-mafieux à la tête d’énormes systèmes de trafic de drogue.

Un processus que se développe rapidement dans les villes bretonnes, conséquence de l’immigration afro-musulmane de masse mise en oeuvre par l’Etat Français.

SHARE