Nantes : la maire socialiste Johanna Rolland veut déverser jusqu’à 100 migrants musulmans clandestins à Pornichet, sans l’aval des habitants

0
10845

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (07/11/2018) La maire socialiste de Naoned (Nantes) veut déverser une partie des migrants musulmans clandestins dans la commune de Pornizhan (Pornichet), 10,000 habitants.

Actu.fr (source) :

Johanna Rolland, maire PS de Nantes, a informé Jean-Claude Pelleteur, son homologue divers droite de Pornichet, de son intention de loger 60 à 100 migrants dans un centre de vacances de la commune balnéaire.
« Après avoir recueilli les avis unanimes des élus de la majorité municipale et de ceux de l’opposition », le maire de Pornichet a fait part du désaccord de la municipalité quant à cette demande de relogement :
60 à 100 migrants pour une ville de la taille de Pornichet, ce n’est pas envisageable. Nous n’avons pas sur place les moyens humains, ni les infrastructures nécessaires pour les accueillir dignement et surtout pour les accompagner.
« Par ailleurs, à notre connaissance, cette démarche n’a pas reçu l’aval des services de l’Etat. Dès lors, quelles seront les garanties sur le suivi administratif durant leur séjour et les modalités de leur prise en charge à l’issue de leur relogement temporaire ? », questionne Jean-Claude Pelleteur.

La capitale bretonne est en proie à un processus fulgurant d’africanisation raciale et d’islamisation culturelle allant jusqu’à la formation, en plein centre-ville, de villages africains improvisés.

SHARE