Rennes : Le migrant clandestin soudanais refuse d’être renvoyé dans son pays d’origine

0
1545

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (17/11/2018) Un migrant clandestin musulman du Soudan refuse catégoriquement d’être renvoyé dans son pays d’origine.

Ouest-France (source) :

Le tribunal correctionnel de Rennes a condamné, jeudi 15 novembre, un Soudanais à trois mois de prison ferme pour avoir bloqué son retour dans son pays d’origine. 
Un mois en prison ne l’a pas rendu plus bavard. Ce jeune Soudanais n’a pas desserré les mâchoires durant son procès devant le tribunal correctionnel, où il comparaissait, jeudi 15 novembre, pour avoir refusé de quitter le territoire français et, aussi, pour ne pas avoir respecté l’assignation à domicile, dans un hôtel, à La Guerche-de-Bretagne.
Le 19 octobre, il avait déjà adopté le même comportement, provoquant le renvoi de l’audience. Depuis plusieurs mois, il refuse tout acte de procédure et oppose le mutisme à tous les interrogatoires.
Il a aussi refusé de parler avec le consul du Soudan, qui voulait vérifier qu’il était bien Soudanais. Aux gendarmes, il avait confié qu’il veut « retourner chez lui mais pas aller à l’ambassade » .
La présidente du tribunal lui a expliqué que son comportement pouvait être considéré comme « un stratagème bien connu pour empêcher l’obtention d’un laissez-passer et donc son retour au Soudan ».

 

SHARE