Saint-Nazaire : le premier né de l’année est un migrant somalien musulman

0
Loading...

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (02/01/2019) La Bretagne soumise au remplacement de population piloté par l’état central peut désormais s’enorgueillir de recueillir les peuplades les plus exotiques.

Le journal d’état Ouest-France, extatique, célèbre ce nouvel augure apocalyptique.

Ouest-France (source) :

Il est né à 7 h 11, mardi 1er janvier, à la maternité de Saint-Nazaire. Ses parents somaliens ont fui la guerre pour arriver jusqu’en Europe.
La famille Ali Abdishakur s’agrandit. Le petit Adam est venu au monde le 1er janvier, à 7 h 11, à la maternité de Saint-Nazaire. Ses parents Mohamed et Amal sont tout sourire après des années très dures. Le couple somalien a fui la guerre civile qui déchire le pays et où Mohamed était étudiant en informatique.
Ils ont dû traverser le Soudan et la Libye, pays également en proie à la violence, puis franchir la Méditerranée jusqu’à l’Italie, à bord d’un petit bateau transportant 190 autres réfugiés.
Arrivé en France en juillet, le jeune couple de 24 ans a été dirigé vers Saint-Nazaire par les services de l’État. Mohamed et Amal ont désormais le statut de demandeurs d’asile. Adam est le cinquième enfant de la famille. Les trois plus grands ont dû rester en Somalie.

Les trois rejetons restant de ces mahométans devraient rapidement gagner la Bretagne tandis que la jeunesse bretonne, sacrifiée par les politiciens et l’Etat Français, continuera de quitter son pays dans l’indifférence.

Les colonnes de l’invasion continuent de grossir sous l’oeil attendri d’une caste politique aussi sénile que dégénérée. Avec, à terme, une catastrophe que devront affronter les jeunes Bretons restés sur leurs terres mais devenus minoritaires dans leur propre patrie.

 

Loading...
SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here