Mustapha Laabid, député musulman LREM, pillait les contribuables bretons pour baffrer

0
3494
Loading...

BREIZATAO – POLITIKEREZH (08/02/2019) Les fameuses recrues de la république françaises continuent de briller de mille feux, suçant le sang de la race bretonne pour le compte du régime cosmopolite hexagonal.

Le Figaro (source) :

Le parquet de Rennes a annoncé aujourd’hui avoir décidé de poursuivre pénalement le député LREM de la 1re circonscription d’Ille-et-Vilaine, Mustapha Laabid, « pour des faits d’abus de confiance » commis au préjudice d’une association qu’il présidait. Mustapha Laabid est soupçonné d’avoir « utilisé à des fins personnelles ou indues des fonds de l’association Collectif Intermède », qu’il présidait jusqu’à son élection en 2017. Le montant du préjudice présumé est de 21.930,54 euros, indique le parquet dans un communiqué.
Les faits auraient été commis à Rennes, Paris et Marrakech (Maroc), entre 2015 et fin 2017. Le parquet reproche à Mustapha Laabid d’avoir financé sur les fonds de l’association diverses dépenses personnelles : environ 15.000 euros de repas dans des restaurants (frais de bouche), des achats ou paiements dans des commerces, des frais de téléphonie, et des frais d’hôtels. Le député a été convoqué à l’audience du tribunal correctionnel de Rennes du 5 mars « pour fixation de la date du jugement ».

Les Bretons découvrent progressivement la culture, la moralité, les moeurs de leurs nouveaux « compatriotes administratifs » venus des confins de l’Orient islamique, ou du moins déclarés comme tels par l’Etat Français.

La vieille putain républicaine, le cul dans les bassines de ses anciennes colonies et irrésistiblement attirée par la merde qu’elle a si longtemps remué, nous gratifie donc, nous Bretons, de cette crasse ethnique jusque dans nos villes.

Combien de temps encore les travailleurs nordiques bretons accepteront de voir la Bretagne souillée par cette sous-humanité et de subir le parasitisme intolérable de groupes raciaux et religieux hostiles que portent le régime républicain à bout de bras ?

 

 

Loading...
SHARE