Rennes : Ouverture du premier collège Diwan d’ici 2020

0
643
Loading...

BREIZATAO – BREZHONEG (08/02/2019) Signe de l’absence de politique linguistique volontariste en Bretagne, ce n’est qu’en 2019 que les premières classes de collège en langue bretonne ouvriront dans le Bro Roazhon (Pays Rennais).

Le Télégramme (source) :

L’Ille-et-Vilaine était le seul département breton à ne pas avoir de collège Diwan. Cette absence est « atypique pour un territoire siège de la capitale régionale et représente une rupture de la continuité pédagogique entre le primaire et le secondaire », estime Jean-Luc Chenut, président du Département. Jeudi, pour conforter la création de cette filière éducative, le président du département soumettra donc au vote de son conseil la construction d’un internat Diwan au sein des bâtiments du futur collège public.
« Aujourd’hui seulement un quart des effectifs de CM2 des quatre écoles Diwan d’Ille-et-Vilaine rejoignent l’internat du collège de Vannes. Pour les familles, cela représente un coût financier important. Sans parler de l’éloignement », explique Stéphanie Stoll, présidente du réseau Diwan.
Idéalement, Diwan aurait souhaité que son collège ouvre à Rennes mais le prix du foncier dans la capitale bretonne a rendu impossible la construction de locaux spécifiques. Le conseil départemental a donc proposé d’implanter le collège bilingue dans un des trois nouveaux collèges publics qui ouvriront en 2020.
Le site de Guipry-Messac s’est imposé sur ceux de Bréal-sous-Montfort et Laillé. La principale raison est que le bourg est bien desservi par les trains car il est situé sur la ligne ferroviaire de Vannes et Quimper. Un argument fort, étant donné que les futurs collégiens seront probablement originaires de la totalité du territoire bretillien. De plus, la construction d’un internat sur ce territoire répond à une forte demande notamment d’un public de « décrocheurs ». Cet internat pourrait accueillir une centaine d’élèves dont 80 pour Diwan. Son coût est estimé entre 3,5 et 4 millions d’euros. Si les élus départementaux votent sa construction, il pourrait ouvrir en septembre 2023.
Les premiers élèves de 6e et 5e, eux, seront accueillis dans des classes bilingues lors de l’ouverture du collège en septembre 2020. L’année suivante, c’est une 4e qui ouvrira, puis une 3e.

Cette affirmation linguistique dans le Bro Roazhon est un symbole positif mais largement insuffisant comparée à la politique du Pays de Galles qui scolarise 25% des jeunes Gallois en langue galloise.

 

Loading...
SHARE