Angoulême : le réfugié guinéen qui affirmait avoir 16 ans était en fait âgé de 47 ans

0
5644
Loading...

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (04/04/2019) Une des méthodes désormais employée par les colons afro-musulmans pour s’établir en Europe consiste à se prétendre mineurs. Ces derniers bénéficient en effet, grâce au système immigrationniste en place, de passe-droits et de privilèges énormes.

Le Midi Libre (source) :

L’homme prétendait avoir 16 ans. Il espérait bénéficier de la procédure d’accueil des mineurs non-accompagnés… il lui a été signifié une obligation de quitter le territoire français
Un homme se présentant comme un mineur de 16 ans s’est rendu à l’hôtel de police, ce mercredi, afin de bénéficier de la procédure d’accueil en France des mineurs non-accompagnés (MNA). Il avait avec lui un jugement supplétif d’acte de naissance, indiquant son année de naissance en 2002, en Guinée.
La police charentaise, confrontée à l’augmentation exponentielle du nombre de MNA, a renforcé son dispositif de contrôle et s’est notamment rapprochée des autorités espagnoles. C’est ainsi que les policiers angoumoisins ont découvert que l’homme avait effectué une demande de visa en Espagne, en 2017, avec à l’appui, son passeport. Ce dernier indique qu’il est en réalité âgé de… 47 ans.
L’homme a été signifié d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) quelques heures après, par la préfecture, et a été placé au centre de rétention administratif de Rennes.
L’accueil des soi-disant mineurs clandestins d’origine afro-musulmane coûte, annuellement, 2 milliards d’euros aux contribuables de l’Hexagone (lire ici).
Loading...
SHARE