Loading...

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (02/06/2019) La république française accentue le recrutement d’auxiliaires afro-musulmans dans ses armées. Elle a annoncé vouloir recruter dans le département de peuplement afro-musulman du 93.

Le Parisien (source) :

Le nouveau centre d’information et de recrutement, au Franc-Moisin à Saint-Denis, sera inauguré ce lundi.
Le centre de recrutement de l’armée pour la Seine-Saint-Denis s’installe au Franc-Moisin à Saint-Denis. La nouvelle adresse du centre d’information et de recrutement des forces armées (Cirfa) sera inaugurée ce lundi au 3 bis, rue Danielle-Casanova. Il se trouvait auparavant rue Gabriel-Péri.
Au cœur de la cité, l’armée compte attirer davantage de recrues, dans ce département où seulement 130 contrats ont été signés en 2018. Un nombre assez faible comparé au potentiel jeunesse de ce département. A titre de comparaison, 341 contrats ont été signés à Paris l’an dernier, 317 en Seine-et-Marne, 229 dans les Hauts-de-Seine, 161 dans les Yvelines, 154 dans le Val-d’Oise et 149 en Essonne.
L’armée de Terre a pour objectif de recruter 15 000 soldats par an, âgés de 17 à 30 ans. 75 % des soldats sont des contractuels avec une durée moyenne de contrat de six années.
Un militaire se trouve dans chaque Cirfa pour rencontrer et informer les candidats. Il en existe un par département. « La Seine-Saint-Denis est un département emblématique, dans le cadre du plan égalité des chances, et un vivier très intéressant qui reste à conquérir », résume le lieutenant-colonel Olivier Destefanis. Il rappelle que l’armée est le premier recruteur des 17-30 ans pour le premier emploi. Les contrats proposés sont de 2, 3, 5 et 10 ans. Un jeune engagé, logé et nourri, perçoit 1 360 €.

La soldatesque islamo-africaine sera utilisée contre les populations blanches lorsqu’il s’agira de réprimer les révoltes sociales des masses autochtones.

Les populations bretonnes ne doivent se faire aucune illusion sur leur usage final contre elles, en Bretagne.

Loading...
SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here