Loading...

BREIZATAO – POLITIKEREZH (27/06/2019) Des échanges de tirs ont eu lieu devant la mosquée salafiste de l’enclave afro-musulmane de Pontanézen, à Brest, où officie Rachid Abou Houdeyfa, prédicateur connu pour ses liens avec l’Arabie Saoudite.

Le Télégramme (source) :

Plusieurs coups de feu ont été tirés ce jeudi vers 16 h devant la mosquée du quartier de Pontanézen à Brest. Deux personnes ont été blessées.
Des coups de feu ont été tirés ce jeudi devant la mosquée de Brest, située rue de Gouesnou, près du quartier de Pontanézen. Pompiers et policiers se sont déplacés en nombre sur les lieux. Les coups de feu ont été tirés vers 16 h 19.
Que s’est-t-il passé ? Une voiture de type Clio est arrivée et s’est arrêtée devant la mosquée. Un homme est sortie et s’est entretenu avec un autre individu. Le ton est monté. Plusieurs coups de feu ont été tirés avec une arme de poing. Le véhicule est reparti aussitôt après.
Deux personnes ont été blessées aux jambes. Un pharmacien, installé à proximité de la mosquée, est venu porter les premiers secours aux personnes touchées. Vers 17 h, les deux blessés étaient soignés derrière la mosquée par les secours.
Le quartier est bloqué par les forces de l’ordre. La totalité des effectifs de police de Brest est mobilisée pour retrouver le véhicule des auteurs présumés.

Cette enclave musulmane est régulièrement le théâtre de violence, notamment en raison de l’important trafic de drogue qui s’y déroule sous la supervision de gangs islamiques.

Rachid Abou Houdeyfa, le prédicateur qui officie dans la mosquée Sunna, est connu pour ses positions salafistes. On lui doit notamment des propos sur l’interdiction de la musique par l’islam. Ou encore que les femmes sont responsables en cas de viol si elles ne portent pas le voile islamique.

Loading...
SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here