Le fils de Latifa Ibn Ziaten, la musulmane officielle du système, invente une fausse agression « islamiste »

0
Loading...

BREIZATAO – POLITIKEREZH (13/07/2019) Le rejeton de la musulmane voilée Latifa Ibn Ziaten – certifiée « tirailleuse marocaine » par le régime cosmopolite républicain – a fait parler de lui après une fausse agression « islamiste ».

Le Parisien (source) :

Ils ont tout inventé, pour couvrir une sombre histoire de bagarre alcoolisée. Naoufal Ibn Ziaten, l’un des fils de Latifa Ibn Ziaten, la mère de la première victime de Mohamed Merah, est actuellement en garde à vue pour « dénonciation mensongère de crimes et délits », selon des informations de sources concordantes qui nous ont été confirmées par le procureur de Rouen. Un de ses amis, âgé de 23 ans et très proche de Latifa Ibn Ziaten est lui aussi entendu par les enquêteurs.
Rapidement après les déclarations du jeune homme à l’hôpital et le signalement des faits par son avocat au procureur, une enquête avait été confiée au service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen. Très tôt, une source proche de l’enquête avait fait part de ses doutes au Parisien, évoquant des « contradictions sur les circonstances et les motifs ». Entendu jeudi soir puis réentendu vendredi, le fils de Latifa Ibn Ziaten et son ami ont livré, durant leurs auditions, des versions imprécises, voire totalement contradictoires.
Surtout, une rapide enquête de voisinage menée par les enquêteurs de la PJ de Rouen a mis le doute dans la tête des policiers. Plusieurs témoins de la scène affirmaient ainsi n’avoir vu que deux personnes à proximité des lieux de la rixe. Deux hommes qui avaient très vite pris la fuite. Confrontés à ces éléments, Naoufal Ibn Ziaten et son ami auraient reconnu avoir inventé l’agression, selon des sources condordantes. En réalité, les deux hommes se seraient battus après une soirée alcoolisée. L’un des deux reprochait à l’autre d’être rentré trop tard.

Recrutée par le régime républicain pour servir d’agent de propagande pour promouvoir l’idée grotesque d’une possible assimilation des masses islamiques sous réserve de « laïcité, Latifa Ibn Ziaten sert également d’instrument médiatique au lobby juif pour tenter de circonvenir tout séparatisme islamique en France.

Engagée dans une guerre sur deux fronts – autochtones blancs et immigrés musulmans -, la république des loges et son réacteur nucléaire qu’est le lobby juif, la promotion d’idiots utiles musulmans est au coeur de sa stratégie de propagande pour éviter la progression de conscience identitaire chez les autochtones comme chez les allogènes.

L’opinion bretonne doit apprendre à décoder les ficelles grossières utilisées par le système.

Loading...
SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here