Loading...

BREIZATAO – ETREBROADEL (05/09/2019) Le régime colonial britannique a menacé de saisir les enfants des patriotes irlandais ciblés par Londres pour faits de résistance.

Irish News (source) :

Des paramilitaires violents risquent de perdre leurs enfants aux mains de l’État, a averti le nouveau chef de la police d’Irlande du Nord.
Simon Byrne a déclaré que les personnes impliquées dans des fusillades sont inaptes à avoir la garde d’un jeune et s’est engagé à les cibler.
Le message que je leur adresse est le suivant : « Continuez comme ça, nous aurons votre maison, si vous continuez, nous aurons votre voiture, nous aurons vos enfants, nous aurons vos prestations et nous vous mettrons en prison ».
Et d’ajouter : « Pourquoi penserais-je que tu es en sécurité en présence de jeunes enfants ? Quels sont donc les pouvoirs de protection dont nous disposons pour prendre soin de vos enfants si cela a un effet dissuasif ? »
« Je pense que nous devons être plus assertifs, travailler avec d’autres agences au sein de la loi pour faire réfléchir les gens à deux fois avant d’entrer dans cet espace. »
M. Byrne a déclaré qu’il est temps que les communautés disent aux dissidents qu’il est temps d’en finir.
« L’utilisation d’attaques paramilitaires, de passages à tabac, de bris de jambes, d’autres membres, au nom de l’État de droit est tout simplement odieuse. Comment peut-on penser que c’est justifié dans une société civile ? »
Il a critiqué les parents d’enfants impliqués dans le désordre.
« Les enfants que j’ai vu, je suppose que c’était des adolescents. J’ai trouvé étrange qu’un adulte s’assoie et regarde comme s’il s’agissait d’un divertissement plutôt que d’intervenir pour les arrêter. C’est incombé à mes officiers qui passaient en Land Rover et qui sont devenus la cible d’une bombe à essence et cela semblait faire partie du jeu, ce qui, je pense, est totalement inacceptable. »
Loading...
SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here