Loading...

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (09/09/2019) Nouvelle fusillade dans l’enclave afro-musulmane de Kerourien, à Brest, sur fond de guerre de gangs pour le contrôle du marché de la drogue à Brest. Les trafiquants de Pontanézen proches de l’imam salafiste Rachid El Jay y ciblent régulièrement leurs concurrents, à l’instar du Kosovar musulman Vigan Gerbeshi (lire notre article ici).

Le Télégramme (source) :

Deux individus ont été blessés par balles ce dimanche soir, à Brest.
Il était environ 21 h 45 ce dimanche quand des coups de feu ont éclaté rue Amiral-de Gueydon, à Brest. Des riverains disent avoir vu une voiture partir à vive allure. Sur place, reste un impact de balle dans la porte de l’immeuble du n°20.
Deux individus blessés par balles se sont rendus par leurs propres moyens à l’hôpital de La Cavale-Blanche.
Un peu plus loin, une voiture, une Peugeot 307 bleue dont l’un des pneus est crevé, qui semble être impliquée, est abandonnée sur un parking de la rue Père-Ricard.
Ce lundi matin, Georges Bellour, directeur de Brest Métropole Habitat, et Robert Jestin, adjoint au maire en charge du quartier, sont sur place. Mais, pour l’heure, ils ne disposent pas plus d’informations sur ce qui s’est passé.

Comme de juste, la municipalité socialiste noie le poisson en feignant « s’interroger » sur les conséquences de l’immigration de masse afro-musulmane qu’elle organise.

 

Loading...
SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here