BREIZATAO – ETREBROADEL (22/11/2019) Le gouvernement danois a interdit l’abattage religieux d’animaux pour la production de viande halal et casher, après des années de campagne menée par des militants sociaux.

La modification de la loi, annoncée la semaine dernière et entrée en vigueur hier, a été qualifiée « d’antisémite » par les dirigeants juifs et « d’ingérence manifeste dans la liberté religieuse » par le groupe sans but lucratif Danish Halal.

La réglementation européenne exige que les animaux soient étourdis avant d’être abattus, mais accorde des exemptions pour des raisons religieuses. Pour que la viande soit considérée casher selon la loi juive ou halal selon la loi islamique, l’animal doit être conscient lorsqu’il est tué.

Pourtant, défendant la décision de son gouvernement de supprimer cette exemption, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Dan Jørgensen, a déclaré à la chaîne danoise TV2 que « les droits des animaux passent avant la religion ».

Commentant ce changement, le vice-ministre israélien des services religieux, le rabbin Eli Ben Dahan, a déclaré au Jewish Daily Forward : « L’antisémitisme européen montre ses vraies couleurs à travers l’Europe, et s’intensifie même dans les institutions gouvernementales. »

(Source : The Independent)