Loading...

BREIZATAO – ETREBROADEL (09/01/2020) Le club Perspectives alsaciennes a présenté ce mardi 7 janvier les résultats du sondage Ifop portant sur l’avenir de l’Alsace. Le sondage indique que 68% des Alsaciens souhaitent que la collectivité européenne d’Alsace devienne « une vraie région », hors du Grand Est. Un résultat sensiblement identique au sondage de l’année dernière, publié en février 2019.

Les Alsaciens prêts à voter pour un parti alsacien

A la question « seriez-vous favorable ou opposé à la création d’un nouveau parti politique alsacien qui aurait comme principale revendication la sortie de l’Alsace de la région Grand Est ? », 55% des sondés s’estiment favorables. Parmi les 43% qui sont de l’avis contraire, 23% se disent « tout à fait opposés ».

Les Alsaciens ne s’arrêtent pas à la seule création d’un parti régionaliste. 57% d’entre eux sont prêts à voter pour ce parti lors de prochaines élections.

La langue alsacienne en grand recul

Le sondage met en évidence la pratique de l’alsacien : 21% des personnes interrogées disent parler alsacien en famille. Avec des amis, ils sont 17% et enfin, au travail, 12%. Ces taux ont considérablement diminué en quelques décennies. Une étude Ifop réalisée en 1971 démontre qu’ils étaient respectivement de 57%, 52% et 29%.

Si les Alsaciens le pratiquent moins, ils sont néanmoins favorables à 50% à la mise en place d’actions renforçant le développement de l’alsacien et de l’allemand. 44% estiment qu’il faut maintenir les mesures actuellement en place.

(Source : France 3 Alsace)

Loading...