Loading...

BREIZATAO – POLITIKEREZH (21/01/2020) L’interpellation par le GIGN de 7 personnes affiliées à la mouvance djihadiste a attiré l’attention des médias (lire ici).

BREIZ ATAO est en mesure de révéler que l’un des interpellés n’est autre que Wahid « Abdel » Bouraya, neveu de la marocaine Louisa Bouraya, un soutien officiel du maire socialiste François Cuillandre lors des élections municipales de 2014.

BeFunky Collage

Louisa Bouraya, tante de Wahid « Abdel » Bouraya » et soutien du maire PS de Brest, François Cuillandre

Nous avions déjà parlé de Wahid Bouraya, surnommé « Abdel », lors d’une précédente interpellation en 2015. Gérant avec sa femme à l’époque des faits – une Bretonne convertie à l’islam portant le voile intégral – une boucherie halal rue Jean Jaurès, à Brest, il avait simulé le mitraillage d’un véhicule de police (lire ici).

Ce grave incident n’avait pas empêché François Cuillandre de confier à Louisa Bouraya, la tante de Wahid Bouraya, la gestion du centre social « Horizons » situé dans l’enclave afro-musulmane de Pontanézen où opère également le prédicateur Rachid El Jay, dit « Abou Houdeyfa », de sinistre réputation (lire ici).

Ce centre social avait été incendié en 2014 par des proches du salafiste Houdeyfa qui en convoitait le contrôle. Sa rénovation avait coûté un million d’euros aux contribuables. Une dépense de nature politique, Cuillandre cherchant à tenir ce quartier de peuplement islamique pour des raisons bassement électoralistes.

Loading...