Loading...

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (21/03/2020) La Bretagne est sous la menace imminente d’un flot de colons venus de Paris

Le Télégramme (source) :

Plus encore qu’un afflux de confinés ulcérés, les forces de l’ordre redoutent « un nouveau rush d’arrivants en Bretagne ». « Près de 365 000 Parisiens, soit un sur six (17 %), auraient déjà quitté la région Ile-de-France depuis le week-end dernier », rapporte le même haut gradé. « Si le confinement est prolongé, et on y va, c’est le scénario qui se profile », confirme une source sécuritaire à Paris. Problème : l’Ile-de-France est, depuis quelques jours, le foyer épidémique le plus actif de France… « Hormis une contravention à 135 euros, on ne pourra rien faire de plus, soupire un officier de gendarmerie. On ne va tout de même pas mettre des herses sur les routes… »

Un gouvernement breton aurait précisément fait cela : stopper le flux de porteurs du virus par le déploiement de la force armée.

Le coût pour la Bretagne de son statut colonial sera élevé.

Loading...