Loading...

BREIZATAO – ETREBROADEL (25/03/2020) Tandis que les médias continuent d’alimenter la psychose collective sur la base d’hypothèses extravagantes, les scientifiques de l’université d’Oxford ont apporté de nouvelles informations à propos du Coronavirus. Sa létalité n’est en réalité pas plus grande que celle du virus de la grippe saisonnière.

Evening Standard (source) :

Le coronavirus pourrait avoir infecté jusqu’à la moitié de la population du Royaume-Uni, selon des chercheurs de l’Université d’Oxford.
Sunetra Gupta, professeur d’épidémiologie théorique à Oxford, a dirigé une étude sur le taux d’infection de Covid-19 dans le pays.
Les résultats sont arrivés le jour même où le nombre officiel de décès a atteint le chiffre record de 87 en un jour, pour 422 cas confirmés, soit un bond de 1 427 cas.
Le nouveau modèle de l’université d’Oxford suggère que le virus circulait au Royaume-Uni à la mi-janvier, environ deux semaines avant le premier cas déclaré et un mois avant le premier décès déclaré
Et les recherches ont suggéré que moins de mille des personnes atteintes de Covid-19 sont devenues suffisamment malades pour avoir besoin d’un traitement à l’hôpital, la grande majorité d’entre elles développant des symptômes légers ou n’en développant aucun.
Cela signifie qu’il aurait pu avoir le temps de se propager largement, de nombreuses personnes dans le pays ayant acquis une immunité.
S’adressant au Financial Times, le professeur Gupta a déclaré que des tests étaient nécessaires pour évaluer la théorie.
Les recherches d’Oxford représentent un point de vue très différent de la modélisation de l’Imperial College de Londres, qui a influencé la politique du gouvernement pour lutter contre la propagation du virus au Royaume-Uni.
« Je suis surpris qu’il y ait eu une telle acceptation sans réserve du modèle impérial », a déclaré le professeur Gupta au même journal.
Si c’est exact, les résultats signifieraient que le pays a déjà acquis une importante « immunité collective » par la propagation non reconnue de la maladie.
L’immunité collective est l’idée que le coronavirus cessera de se propager lorsqu’un nombre suffisant de personnes seront devenues résistantes après avoir été infectées.
L’arrêt de la propagation au Royaume-Uni pourrait être supprimé beaucoup plus tôt que prévu si les résultats sont confirmés par des tests, a-t-on rapporté.

Avec des millions de personnes probablement déjà contaminées mais non testées, seules quelques milliers de personnes ont été admises dans les hôpitaux britanniques pour des symptômes plus sévères.

En Chine, il est estimé que si 80,000 cas d’infections ont été reconnus par le gouvernement communiste, ce sont au moins 800,000 personnes qui ont été contaminées dans les faits. Sur ces 800,000 personnes, seulement 3,000 sont mortes, pour la plupart en raison de leur âge ou d’une maladie préexistante.

Le Coronavirus n’a donc pas une létalité plus grande que la grippe saisonnière et est en toute probabilité de l’ordre de 0,1%.

Les conséquences économiques des déclarations catastrophistes infondées seront elles très réelles.

Loading...