Loading...

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (29/05/2020) Alors qu’ils tentaient d’interpeller des individus qui venaient de lancer des objets dans la cour de la Maison d’arrêt de Brest, des policiers ont été pris à partie par une bande armée.

Dimanche 24 mai, vers 14 h 45, un équipage de police a été appelé par la Maison d’arrêt, des individus à bord d’un véhicule BMW X6 tentant de projeter des objets au-dessus de la clôture. À l’arrivée de la patrouille, ils ont pris la fuite pour rejoindre le quartier de Pontanézen en roulant à vive allure, commettant de nombreuses infractions au Code de la route et mettant en danger les usagers.

Les policiers qui les suivaient ont été interceptés dans la cité par une vingtaine d’individus agressifs qui se sont interposés sur la chaussée pour empêcher l’interpellation des passagers de la BMW. Insultés et menacés, les policiers ont aussi été violemment caillassés et ont reçu divers projectiles (pierres, disque de frein), un pied de chaise venant même perforer le pare-brise d’un véhicule administratif. Aucune interpellation n’a été possible immédiatement, vu les circonstances.

Une enquête de flagrant délit a, toutefois, immédiatement été ouverte pour violences en bande organisée avec armes et le véhicule BMW a été retrouvé plus tard dans la soirée. De minutieuses investigations ont permis d’identifier quatre individus impliqués dans ces violences. Ils ont été interpellés mercredi matin, à 6 h, par un important dispositif déployé par les enquêteurs de la Sûreté départementale, appuyés des policiers de la Section d’intervention du commissariat de police de Brest. Entendus en garde à vue au commissariat central de Brest, les quatre majeurs du quartier, tous connus de la justice, ont reconnu leur présence sur les lieux. Ils seront présentés ce vendredi au parquet du tribunal judiciaire.

(Source : Le Télégramme)

Loading...