Loading...

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (23/07/2020) Les contribuables français, auxquels appartiennent de facto les Bretons, financent depuis plus de trois décennies une très coûteuse politique de subvention des quartiers immigrés, présentés à tort comme « défavorisés ». Il est estimé qu’en trente ans, 100 milliards d’euros de subventions ont déversés arbitrairement sur ces enclaves de peuplement afro-islamique pour acheter la paix sociale (source), en vain.

Puisque l’on ne change pas une équipe qui perd, Emmanuel Macron a annoncé vouloir augmenter considérablement les transferts de fonds vers les populations extra-européennes au titre de cette politique. Pour le mettre en scène, des immigrés provenant de ces quartiers favorisés ont été reçus en grande pompe dans le prestigieux Château de Chambord où ils ont été reçus par le gouvernement rassemblé pour l’occasion.

Le président français a cru nécessaire de jouer au ballon avec les intéressés.

France 3 Centre Val-de-Loire (source) :

Le président de la République Emmanuel Macron sera en visite à Chambord ce 22 juillet, une visite « surprise », qui n’était pas inscrite à l’agenda officiel. Il ne se déplace pas seul, puisque l’accompagnent la ministre des Transports, Elisabeth Borne, et deux des ministres qui font le plus grincer de dents en ce moment : Jean-Michel Blanquer (Education, Jeunesse et Sports) et Gérald Darmanin (Intérieur).
Le chef de l’Etat doit arriver au château de Chambord aux alentours de 16h30, pour une présentation de l’opération « Quartier d’été 2020 » par les associations partenaires. Ensuite, à 17h, le programme prévoit un « échange avec des jeunes bénéficiaires des dispositifs de formation et d’accès à l’emploi ». La presse aura droit à son moment questions-réponses, à la fin de la journée.
Tous les ministres invités à ce déplacement ont participé à la mise en place de ce programme « Quartiers d’été 2020 ». Le but : « proposer des services et activités aux habitants des quartiers prioritaires pendant la période estivale, et en particulier aux 1,3 million de jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville ». Avec un budget annoncé de 110 millions d’euros, l’opération s’étend sur plus de 1500 quartiers.
Six volets ont été prévus dans ce plan, mais le gouvernement a beaucoup communiqué sur les « vacances apprenantes », pouvant prendre la forme de colonies de vacances pour les enfants et adolescents des quartiers populaires. Au programme également, le renforcement des propositions culturelles, avec par exemples des projections cinématographiques, ou des visites du patrimoine.

Combien d’enfants bretons pourront profiter de ces privilèges ? La réponse est évidente : aucun. Ils sont blancs, ne brûlent pas de voitures, ne trafiquent pas de dope et ne sont pas impliqués dans de violentes émeutes urbaines. En France, la prime va toujours à l’étranger et à celui qui violent les lois. CQFD.

Loading...