Loading...

BREIZATAO – POLITIKEREZH (11/11/2020) La presse d’état hexagonale recevra près d’un demi-milliard d’euros. Les médias français, sous l’étroite surveillance politique du gouvernement via le ministère de la Culture, reçoivent déjà des milliards d’euros de subventions directes et indirectes pour désinformer la population.

La Revue des Médias (source) :

Réduire les conséquences de la crise sanitaire sur un secteur déjà très fragile : tel est l’objectif du plan de filière pour la presse (qui concerne les titres reconnus par la Commission paritaire des publications et agences de presse (*)), d’un montant de 483 millions d’euros. Il a été présenté hier par le président de la République, Emmanuel Macron, après avoir rencontré les professionnels du secteur de la presse membres de l’Alliance de la presse d’information générale (qui rassemble plus de 300 titres de la presse quotidienne et hebdomadaire) en compagnie de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et de Roselyne Bachelot, ministre de la Culture.

En France, c’est le chef de l’Etat qui paie la presse censée « informer indépendamment » la population.

Loading...