Loading...

BREIZATAO – ETREBROADEL (29/01/2021) Le soutien à l’indépendance galloise est « sans précédent » selon un chroniqueur du Guardian.

Martin Kettle affirme dans les colonnes du journal qu’il pourrait être trop tard pour sauver l’union en raison d’années de négligence.

Il a également averti qu’il fallait « se méprendre sur l’Ecosse », où 19 sondages d’opinion consécutifs ont montré une majorité en faveur de l’indépendance, « et le Pays de Galles devient de plus en plus hargneux, y compris pour le parti conservateur au niveau interne ».

Un récent sondage d’opinion YouGov indique que le soutien à l’indépendance est de 23 %, avec 52 % de voix contre, et ceux qui ne savent pas de 11 %. Si l’on supprime les « je ne sais pas », le soutien à l’indépendance se situe à environ un tiers.

Le sondage a également révélé que 31 % des électeurs gallois souhaitent un référendum sur l’indépendance dans les cinq prochaines années, 47 % sont contre et 22 % ne savent pas.

« Il est peut-être déjà impossible pour les conservateurs de redresser la situation et de maintenir le Royaume-Uni uni plus longtemps » écrit Martin Kettle.

Et d’ajouter : « Le Brexit a également démontré que le gouvernement Johnson est émotionnellement centré sur l’Angleterre – incapable d’afficher beaucoup de sentiments pour les autres régions du Royaume-Uni. C’est un trait que Johnson lui-même incarne d’une manière particulièrement anglaise du sud, comme Theresa May l’avait également fait ».

(Source : Nation Cymru)

Loading...