Loading...

BREIZATAO – DESINFORMATION (25/02/2021) Le journal d’état d’obédience socialiste Le Télégramme est connu pour la désinformation systématique qu’il opère en vu d’imposer le remplacement de population en Bretagne.

Le dernier exemple en date illustre jusqu’à l’absurde comment ce média dissimule l’ampleur de la criminalité non-blanche sur le territoire breton pour que l’opinion publique accepte l’immigration de masse afro-musulmane.

Le Télégramme (source) :

En ces temps de crise sanitaire, jamais le tribunal de Quimper n’a été aussi rempli qu’en ce 23 février. Dix escortes, des gendarmes en renfort mais aussi et surtout dix prévenus. Six hommes, quatre femmes, âgés de 18 à 21 ans. Tous originaires de région parisienne. Ils sont en détention provisoire depuis le 19 février (…)
Il s’agit de Kévin (*) qui serait, avec Antoine (*) à la tête du trafic. On trouve aussi Amélie (*) qui ferait office d’assistante. Âgée de 21 ans, elle est sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une affaire d’importation de 5 kg de cocaïne – « 20 kg selon la prévention », précise le procureur – depuis la Colombie. Anaïs (*), âgée de 20 ans, au casier vierge est considérée comme étant le chauffeur en titre et s’occupant de la logistique du trafic.
Le trafic compterait quatre lieutenants, dont un des deux mineurs. Parmi les quatre aussi, Alain (*), âgé de 20 ans, boxeur de haut niveau, considéré comme « un crack » chez les amateurs. Les deux autres, Antoine (*) et Henri (*) (…) sont âgés de 18 ans et sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une autre affaire de trafic de stupéfiants traitée par le parquet de Brest.
Parmi les « exécutants », il y a Héloïse (*), âgée de 20 ans et Triss (*), du même âge. Il y a aussi Matthieu (*) et Éric (*). Résidant à Massy (Essonne), ils ont été relaxés de trafic de stupéfiants, après un vice de procédure le 9 février dernier, avec un troisième larron, après un mois de détention provisoire. (…) Les dix prévenus seront jugés le 29 mars, par le tribunal de Quimper. Et ont tous été maintenus en détention provisoire.
(*) Les prénoms ont été modifiés.

Cet article a été rédigé par la journaliste de gauche Hélène Carrof, fonctionnaire à la désinformation auprès du journal d’état « Le Télégramme ».

La défense de l’invasion afro-islamique est un véritable sacerdoce pour les traînées du journalisme de gauche.

Loading...