Loading...

BREIZATAO – POLITIKEREZH (19/03/2021) On en sait plus sur la fusillade entre gangs musulmans qui a fait un mort à Roazhon (Rennes). Deux migrants tchétchènes ont visés par des tirs, Souleiman et Hamzat Labazanov. Les Labazanov ne sont pas des inconnus en Bretagne. Hamzat Labazanov a en effet assassiné « pour un regard » un jeune Breton, Kylian, en 2012.

20 Minutes (source) :

C’était il y a cinq ans. Kylian, 13 ans, décédait dans la nuit du 22 au 23 juin 2012 à l’hôpital Sud de Rennes, où il avait été admis quelques heures plus tôt dans un état désespéré. Elève brillant du collège de Cleunay, le jeune adolescent avait été pris le jour-même dans une bagarre dans la cour de l’établissement.
Après quelques coups, son agresseur avait posé ses mains sur son cou et l’avait étranglé, jusqu’à le tuer. Après deux ans de détention provisoire, cet ancien élève du collège comparaîtra libre devant la cour d’assises.
Mercredi, la famille verra pour la première fois le visage de celui qui a tué leur enfant. Ce collégien sans histoire d’origine tchétchène, âgé de 16 ans au moment des faits, ne connaissait pas Kylian. « Ils ne s’étaient jamais parlé », assure l’avocat du prévenu Antoine Vey. L’enquête a révélé que l’altercation avait débuté à cause « d’un mauvais regard » sur le chemin des toilettes.

La rétribution est partiellement venue avant-hier.

Loading...