Loading...

BREIZATAO – ETREBROADEL (21/04/2021) Au Tchad, le dictateur pro-français Idriss Deby a été abattu par la rébellion soutenue par la Turquie.

La dictature militaire tchadienne a annoncé la nomination de Mahamat Idriss Deby à la tête du pays, le fils du fantoche.

L’agent de l’impérialisme français Jean-Yves Le Drian a tenté de faire bonne figure face à ce grave revers pour Paris et ses projets néo-coloniaux en Afrique.

L’opinion bretonne, lassée par l’inutile campagne africaine entamée par Paris en 2013 au Mali, interprètera cette nouvelle défaite française comme le signal du nécessaire abandon des opérations offensives dans cette région. Les rêves de reconstitution de l’empire colonial que nourrissent certains à Paris sont définitivement hors de saison.

La désafricanisation constitue, plus que jamais, un axe majeur de l’aspiration bretonne face à la France.

Loading...