BREIZATAO – POLITIKEREZH (29/09/2021) Emmanuel Macron, président de l’Etat Français, a confirmé hier ce que le nationalisme breton affirme avec cohérence depuis sa fondation : la transformation de la France, état artificiel, en colonie de l’Afrique.

Ouest-France (source) :

« Notre pays, notre nation a été bâtie par deux institutions, l’État et la langue […] Une langue dont l’épicentre aujourd’hui n’est plus sur ces rives de la Seine mais sans doute bien davantage vers le bassin du fleuve Congo », a-t-il déclaré mardi soir.

Une confirmation sur la nature et le destin de la France qui n’était pas nécessaire, du point de vue celto-breton. Cette république française en voie d’africanisation raciale finale parachève ainsi sa dégringolade anthropologique vers Haïti.

La résistance nationale bretonne, arc-boutée sur sa conscience ethnique, doit parer à l’effondrement de la France et sa dégénérescence en un Brésil islamique traversé de violentes convulsions.

Une seule solution : l’indépendance et une ferme politique d’autodéfense biologique.

Abonnez-vous à la newsletter de BREIZ ATAO !