BREIZATAO – NEVEZINTIOU (12/01/2022) La scène a semblé très longue aux témoins qui y ont assisté : en septembre 2020, un homme a violemment frappé une femme square des Caraïbes à Saint-Malo.

Cette femme n’était autre que sa maîtresse, avec qui il avait noué une relation le temps de faire venir sa femme officielle de Tunisie.

Une fois le regroupement familial opéré, la maîtresse est restée fidèle quelques années… et a fini par s’impatienter.

Ce 27 septembre 2020, elle était donc décidée à aller parler à l’épouse. Le mari était quant à lui bien décidé à l’en empêcher. Il l’a attrapé par le cou, par le bras. Les témoins décrivent « des coups d’une violence extrême ».

Jugé ce mardi 11 janvier 2022, le prévenu, absent à l’audience, a été condamné à 12 mois d’emprisonnement dont 8 mois avec sursis. Le procureur de la République avait levé la question d’un mandat d’arrêt, tant la scène était violente… Le tribunal ne l’a pas suivi.

(Source : Le Pays Malouin)